Accueil Actualités Déconstruction des tours Balzac : un chantier pilote sur le réemploi

Déconstruction des tours Balzac : un chantier pilote sur le réemploi

30/06/2021

Dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) porté par Saint-Brieuc Armor Agglomération et en partenariat avec la Ville de Saint-Brieuc, TERRE ET BAIE HABITAT va déconstruire les quatre tours Balzac.

 

Construites en 1965, les quatre tours de Balzac ne répondent plus aux besoins des ménages actuels. Suite aux études réalisées en 2017, la déconstruction a été votée par les élus. La démolition va se dérouler en deux temps. Les travaux ont débuté en mai 2021 pour les tours 6 à 8bis, puis suivra la déconstruction des tours 10 à 12bis.

Pour ce faire, TERRE ET BAIE HABITAT a confié la maitrise d’œuvre à OMEGA ALLIANCE. L’entreprise OCCAMAT a été retenue pour mettre en œuvre  la déconstruction des quatre immeubles.

A la suite de ce chantier, 28 logements sociaux seront reconstruits sur site. La loi n’autorisant pas la reconstruction de logements sociaux en Quartier Prioritaire de la Politique de la Ville, TERRE ET BAIE HABITAT a pu bénéficier d’une dérogation.

 

Les tours de Balzac à l’heure des «Trente Glorieuses»

Au début des années 1960, l’Office d’Habitations à Bon Marché de la ville de Saint-Brieuc acquiert des terrains en bordure de la vallée pour y développer une vaste opération. La population, l’économie et l’industrie sont en pleine croissance. La construction de grands ensembles accueillant des centaines de logements est en pleine croissance. Les quatre tours de Balzac naissent et offrent aux 279 ménages de grands espaces et un nouveau confort de vie.

Aujourd’hui, ces grands appartements de type 4 et 5 ne répondent plus aux demandes des ménages qui s’orientent davantage vers des petits logements. Les collectivités recherchent également de plus petits immeubles bien intégrés dans les quartiers.

 

Un accompagnement sur-mesure

Dès les prémices du projet de renouvellement urbain, TERRE ET BAIE HABITAT s’est engagé à accompagner individuellement chacun des locataires dans leur relogement. Une première enquête a été menée fin 2017 pour cibler les besoins de chacun des résidents. Chacun s’est vu proposer un logement adapté à la composition familiale, aux ressources et aux besoins de la famille.

Au 30 mai 2021, 87 % des foyers ont été relogés dans l’agglomération dont 21 % dans le quartier Le Plateau-Ginglin.

 

Prise en charge des déménagements par TBH

L’ensemble des déménagements dans le cadre du renouvellement urbain est pris en charge par TERRE ET BAIE HABITAT dans la limite de l’agglomération Saint-Brieuc Armor. Un marché a été signé avec une entreprise de déménagement.

TERRE ET BAIE HABITAT rembourse également les frais de fermeture et d’ouverture de compteurs eau, gaz, électricité et les frais de suivi de courrier sur présentation des justificatifs et d’un RIB dans un délai maximum de 3 mois après le déménagement.

Le dépôt de garantie du logement actuel est systématiquement transféré au nouveau logement (dès lors que celui-ci est dans le patrimoine TERRE ET BAIE HABITAT ou d’autres bailleurs sociaux signataires de la charte de relogement).

 

Un chantier pilote sur le réemploi

Engagé depuis janvier 2020 dans le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) porté par Saint-Brieuc Armor Agglomération, TERRE ET BAIE HABITAT poursuit ses efforts dans la lutte pour la transition énergétique en œuvrant au réemploi des matériaux issus de la déconstruction des quatre tours de Balzac à Saint-Brieuc.

 

Premier pas vers l’économie circulaire

La déconstruction des tours Balzac se veut ambitieux, tant en termes de création de nouvelles filières de valorisation que d’exemplarité pour la préservation des ressources naturelles. Depuis juin 2020, des études de réemploi sont menées sur le site à déconstruire.

Pour l’assister dans cette démarche, le bailleur s’associe à l’équipe de Bâti Récup’ Architectes en proposant des matériaux éco-certifiés disponibles pour répondre aux besoins des aménagements sur le territoire afin d’impulser un processus de transition vers des pratiques plus responsables au niveau environnemental et social. Ainsi, l’ambition de Terre et Baie Habitat est de proposer la création de filières, qui, avec le soutien de partenaires, ont la capacité de faire monter en compétences les acteurs pour lancer une démarche locale d’économie circulaire dans le secteur du BTP. Des partenariats sont en cours de construction avec des acteurs du départements. Il s’agit d’un chantier pilote sur le réemploi sur l’agglomération Saint-Brieuc Armor.

Trois filières sont étudiées : la filière sanitaire, la filière bois et la filière métal. La filière recyclage du béton est également à l’étude.

 

Première phase expérimentale

La première phase du chantier, déconstruction des tours 6 et 8, s’avère expérimentale. Cela permettra aux différentes filières de se mettre en place pour se développer lors de la déconstruction des deux tours 10 et 12.

L’objectif de valorisation des déchets est de 93 %.

La boucle de réemploi de la filière sanitaire est un processus assez simple et fiable. Lors de la dépose des équipements intérieurs débutée en mai 2021, les modèles de lavabos de moins de 10 ans en bon état ont été repérés au préalable et sont stockés comme un produit neuf. Un certain nombre sera réutilisé dans les programmes de TERRE ET BAIE HABITAT. Sur bon de commande, la fourniture de lavabo pourra être proposée en direct à partir de septembre 2021 à l’ensemble des structures intéressées.

Concernant la filière bois, grâce aux portes des logements, des prototypes de mobilier (bureau, banque d’accueil, étagère) sont en cours de conception avec l’association « On n’est pas que des cageots », mandatée sur le projet. Sur bon de commande, la fabrication du mobilier sera proposée en partenariat avec des structures locales à partir de mars 2022.

Pour la filière métal, les garde-corps présents dans les immeubles seront transformés en arceaux à vélos. Le prototypage est également réalisé par l’association « On n’est pas que des cageots ». Sur bon de commande, la fabrication des arceaux sera proposée en partenariat avec des structures locales à partir de septembre 2021. L’intégration d’arceaux à vélo est proposée dans différents marchés prestataires de Terre et Baie Habitat en phase 1 et pourra s’ouvrir vers d’autres acteurs en phase 2.

La boucle de réemploi des filières bois et métal est innovante sur le volet environnemental et social.

La boucle de recyclage du béton est une filière à part entière car le béton issu des Tours Balzac ne sera pas forcément celui qui sera amener sur des projets de construction ciblés par TBH, l’origine du produit n’importe pas, ce qui compte c’est la composition du matériau une fois recyclé pour être destiné soit vers du remblai soit vers des ouvrages de VRD et gros œuvre. Bâti Récup’ Architectes a réalisé des enquêtes afin de trouver les acteurs pour valoriser au mieux ce gisement à 95% de béton. Le modèle économique n’est pas encore rentable pour le gros œuvre mais il est important pour TERRE ET BAIE HABITAT en tant que producteur de déchet de s’engager dans la reprise de cette matière recyclée pour être moteur et ainsi limiter son empreinte carbone et d’anticiper la plus-value. Des réflexions sont actuellement menées avec des acteurs du département.

D’autres équipements seront également réemployés directement par TERRE ET BAIE HABITAT. Les serrures et les lavabos en bon état seront réutilisés sur d’autres programmes. Les portes palières et les portes intérieures serviront dans de nouveaux logements ou seront transformées.

 

Fiabiliser les filières de réemploi

Pour la deuxième phase du chantier, soit la déconstruction des tours 10 et 12, l’objectif est de fiabiliser les filières de réemploi avec des structures pouvant traiter plus de déchets.

La fabrication de mobilier conçu avec les matériaux  issus de la déconstruction sera confiée à des structures locales.

 

 

Toutes les collectivités, les entreprises, les associations et même les particuliers intéressés à participer à la démarche engagée sont invités à contacter la société Bâti’Récup par mail à contact@batirecup.fr

 

Consultez le dossier